Les Groupes CIVAM

La Fédération des CIVAM en Limousin rassemble un ensemble de groupes qu'elle a contribué à faire émerger et qui restent en lien avec la fédération.

L'ACUCT 19, Association Correzienne d'Utilisateurs de Chiens de Troupeau, a rejoint la Fédération des CIVAM en Limousin, en fin d'année 2018. Ce groupe autonome, organise des stages de dressage, des journées de sensibilisation à l’utilisation du chien, des démonstrations, des journées de rencontres entre membres de l’association, des concours de chiens de troupeaux et des sessions de confirmation de chiens. Pour en savoir plus, rendez-vous sur leur site internet : site de l'ACUCT 19

L'ADAPA (Association de Développement pour une Agriculture Plus Autonome) est une association créée dans les années 90 par un regroupement d'éleveurs qui échangent sur leurs pratiques en système herbager. Cette association a quitté la Fédération des CIVAM en Limousin depuis juillet 2020. Si vous souhaitez avoir des informations concernant le groupe, participer aux échanges, contactez-nous!
Contact : caroline.dos-santos@adapa-asso.net et bientôt sur le site adapa-asso.net

Lo Sanabao regroupe les producteurs de chanvre du Limousin. L’association existe depuis 2005 et accompagne ses adhérents dans la production d’un chanvre fermier, transformé à la ferme, et commercialisé en circuits courts.

Vous voulez en savoir plus ? Vous cherchez du chanvre ? Cliquez sur les onglets ci-dessous !

Besoin d’une info ou de trouver un producteur près de chez vous : contactez l’animatrice du groupe Laure Crova :
09 72 49 06 81 - laure.crova@civam.org

Travailler avec la Nature et non contre elle … ! Bel adage, oui … mais comment ? Comment allier qualité, revenu et satisfaction de son travail ? C’est à ces questions que des producteurs, essentiellement corréziens, tentent de répondre collectivement, sur des systèmes ferme de production diversifié.

Pour en savoir plus : Ewa Kaniowska au 09 72 55 36 57 - ewa.kan@civam.org

Les circuits courts ne se limitent pas, pour les CIVAM, à un mode de commercialisation mais consistent en un levier d’insertion, de développement territorial multi-acteurs et de changement de pratiques. Ils sont une source de liens sociaux et participent à la pérennité des exploitations à taille humaine. Ils représentent ainsi l’un des outils permettant de rapprocher les productions agricoles, qu’elles soient alimentaires ou non, des besoins et des attentes des acteurs et des habitants des territoires. Voici deux exemples de groupes qui ont été accompagnés par la FRCIVAM en Limousin :