Sols vivants

Cédric et le groupe autour d'une planche préparée pour la culture horticole (expérimentation 2021)Stéphanie Nguyen et Cédric Deguillaume (Ferme de la Monédière) sont installés depuis plus de 10 ans sur la ferme familiale diversifiée à Chaumeil (19) : troupeau ovin viande conduit en en pastoralisme, production et transformation de myrtilles sauvages, production de légumes d'été et d'automne vendus en frais et transformés en conserve, accueil à la ferme.

Le 22 avril 2021, ils ont reçu les paysans du groupe SAEL (Systèmes Agroécologiques en Limousin) pour une journée d'échange autour de la transition de l'atelier maraîchage de la conduite en traction animale vers le maraîchage sur sols vivants conduit avec une mécanisation légère. Les planches de cultures installées mises en place sur un sol drainant et froid (altitude) ont été repensé pour être couvertes toute l'année afin de construire de la porosité dans le sol et apporter des nutriments. Les couvertures se font avec les ressources locales : foin, fumier pailleux, fougères aigles, broyats, compost de plateforme. L'utilisation de la bâche permet de réchauffer le sol plus en amont dans la saison. La fauche, le ramassage et l'épandage se font au moyens d'outils mécanisés achetés en seconde main. Les productions et rotations sont construites pour transformer en seconde moitié de l'année et coller au calendrier de travail sur la ferme. Cédric et Stéphanie ont également partagé leurs partis pris sur la valorisation de la production légumière par la transformation en conserve, l'organisation du travail sur la ferme, ainsi que la communication nécessaire à la rentabilité des productions de la ferme.

Retrouvez le compte-rendu des échanges ici !